Petite sélection littéraire....

Publié le par Lamy Ivann

La confusion des sentiments (Stefan Zweig) 

Un vieux professeur reçoit de la part de ses éléves et collégues sa biographie vu par eux. Cet homme revient alors sur sa propre histoire et sur le point essentiel que lui seul connait et qui explique sa vénération de la littérarture....et alors il nous livre son parcours et  la rencontre qui transforma sa vie...
Un livre magnifique. Zweig manie l'étude psychologique avec minutie et passion, son écriture est travaillée, et très rythmée, le lecteur s'imprègne totalement de l'histoire pour en sortir troublé...

Lolita (Nabokov)

Tout d'abord oublier les adaptations cinématographiques qui sont mauvaises selon moi...meme celle de Stanley Kubrick qui sent la censure et la bienséance (Lolita trop agée...)...alors lire le livre que le livre !!!!...sur le blog de Pierre Assouline ai lu que l'on aurait compris enfin que cette Lolita serait inspirée d'un fait divers des années 40 qui avait défrayé la chronique aux U.S.A : Florence Sally Horner âgée de 11 ou 12 ans est soumise au chantage par Franck La Salle, un mécanicien automobile du New Jersey  qui en fit son "esclave sexuelle". et qui traversa  le pays avec elle durant 21 mois . Tout s'acheva après les révélations que Florence fit à une éléve de son école.... Franck La Salle fut condamné à 35 ans de prison, à cause de relations sexuelles avec une jeune enfant....

Ce livre est d'une écriture directe, travaillée, classique...l'histoire est racontée de façon efficace et déstabilisante...on s'identifie le plus souvent avec le "criminel" ou on le rejette et on ne continue pas la lecture....pourtant, ici, pas de provocation gratuite...

Ce livre des années 50 est une référence presque indiscutable...Gainsbourg fut marqué par ce roman..et fit de la jeune Lolita un idéal de sensualité, de liberté et une muse moderne... 

Si j'étais Dieu (Barjavel)

Rêve immémorial de l'Humanité, devenir Dieu et refaire le monde.
Les circonstances éditoriales ont amené Barjavel à le réaliser, le temps d'un livre, mais n'est-ce pas là le cœur de l'activité d'écrivain, de science-fiction de surcroît ?  Barjavel refait le monde avec jubilation, ironie et provocation...et nous démontre que l'inutile et le superflu sont plus indispensables à l'homme que le nécessaire, que le bonheur de demain n'existe pas, car c'est tout de suite ou jamais...que rien n'est impossible à la mauvaise volonté de l'homme...que le pire des crimes, c'est de torturer ou massacrer les êtres humains pour faire leur salut ou leur bonheur selon sa propre idée...cela pour etre adréssé aux U.S...   

Les reveries du promeneur solitaire (J.J. Rousseau)

Derniére autobiographie de Rousseau ,agé de 64 ans; qui revient sur ses grandeurs et ses fautes...c'est d'une sincérité émouvante...d'une poésie intelligente...le tout inspiré par le spectacle reposant de la nature...c'est le chef d'oeuvre de Rousseau...on y découvre un homme blessé qui restera à jamais le jeune enfant sans mére...

Les caractéres de la Bruyére

Les caractéres sont un recueil de textes classés par thématiques qui font la caricature des défauts des contemporains de La Bruyére...l'auteur se fait moraliste, et nous donne par le vide sa vision de l'homme idéal...en effet ici sont exposés toutes les faiblesses humaines...on pourrait faire de cette oeuvre un guide de bonne conduite...se fut longtemps ma "bible" , car l'écriture est classique et incisive , vive....et les textes souvent trés lucides et parfois droles...et c'est une oeuvre "hors normes" que l'on peut lire par étapes...

Chronique d’une mort annoncée (Gabriel Marquez)

Humour et imagination...créativité hors norme...atmosphére intense...climat reconstitué à la perfection...Cette histoire est-elle le récit objectif de notre incapacité voulue ou non d'etre aux cotés des gens qui sont prés de nous ou proches de nous...????

"Les frères Vicario ont annoncé leur intention meurtrière à tous ceux qu'ils ont rencontrés, la rumeur alertant finalement le village entier, à l'exception de Santiago Nascar. Et pourtant, à l'aube, ce matin là, Santiago Nascar sera poignardé devant sa porte. Pourquoi le crime n'a-t-il pu être évité?

Commenter cet article

Ivann Lamy 13/09/2005 10:23

cette liste est exhaustive d'autres viendront peut etre et les suggestions sont bienvenue...