P.S : pathétique combat des chefs

Publié le par Ivannouissant

Malgré ma sympathie pour un grand nombre de personnes de « gauche », ne me suis jamais réellement intéressé au P.S, à cause de cette impression désagréable que c’était un mouvement très mal organisé et qui préférait la masturbation intellectuelle aux décisions utiles et efficaces…

 

Ce qui se passe à Reims ne fait que confirmer mes impressions…le P.S est un nid d’orgueilleux peu raisonnables… !!!

 

Le tout sauf Ségolène Royal me semble ridicule et donne une image ringarde du P.S.

 

Pourquoi cette haine vis-à-vis de Royal ? Elle reste populaire, les militants ne la détestent pas…Aubry ne peut en aucun cas donner une image moderne et jeune au P.S…elle est réputée avoir été une ministre très mauvaise dans les dialogues et être psychorigide….Delanoë n’a pas de stature nationale, Hamon et ses envies de gauche de la gauche est tout de même minoritaire et ne fera qu’enfermer le P.S dans une logique de défaite…il est évident que les démocraties modernes vont plus vers le centre que vers la  gauche de la gauche…en cela Royal est certainement plus « moderne » et « réaliste »….

 

Je ne pense pourtant pas que Royal soit faite pour être présidente, car lui manque un véritable projet et une dimension humaine qui lui permettrait  de créer de la cohésion autour d’elle et de mobiliser les foules…mais, en tant que secrétaire générale du P.S pourquoi pas…

 

Je pense que ceux qui se réjouissent des « soucis » du P.S ont foncièrement tort, car toute grande démocratie a besoin d’une opposition forte….et sous une présidence très « énergique » et « brouillonne » encore plus…Sarkozy plus qu’un autre a besoin d’avoir des contradicteurs…j’en suis convaincu .

 

Donc, ce lamentable spectacle donné par les nouveaux éléphants du P.S est plus que triste pour notre pays.

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article