Da vinci code....erreurs 2

Publié le par Lamy Ivann

Da Vinci Code suite:  J'ai traité dans un premier temps l'erreur sur la supposée feminité du Saint Jean de La Cene peinte par Leonard de Vinci...passons maintenant sur les erreurs du genre faire partir un train pour Caen de la gare Saint Lazare ou le fait de se tromper sur le style architectural du Louvre...on dira ici et là mais ce n'est qu'un roman alors pourquoi n'aurait il pas droit aux erreurs , le probléme c'est cette déclaration de l'auteur dans les pages de l'Introduction nommée " Les faits" : « toutes les descriptions de monuments, d'oeuvres d'art, de documents et de rituels sacrés évoqués sont avérés ».

L'autre erreur majeure réside dans la description faite du Prieuré de Sion "fondé en 1099 à Jérusalem", selon l'auteur dans la première page, intitulée "Les faits" (c'est à dire les preuves, donc les attestations concrétes).
Pourtant depuis plus de 20 ans les historiens admettent que l'existence de ce Prieuré est une supércherie monté par un farfelu bien peu fréquentable (fachiste). Le document citant les membres du Prieuré existe bien, mais c'est un faux, créé par
Pierre Plantard (qui a avoué son méfait en 1992 devant la justice) qui a inventé le Prieuré de Sion en 1956 (date à laquelle il dépose les fondements de cette association, donc qui est réellement née en 1956 et pas au 11 éme siécle comme l'affirme le Da Vinci Code !!!! ) . Ce document était utilisé pour tenter de crédibiliser sa pseudo-société secrète ancestrale. Des livres ont dénoncé la manipulation et la BBC a fait une émission sur cette  tromperie en 1996. Donc, l'auteur du Da Vinci Code avait tous les éléments pour ne pas diffuser cette fausse information, car n'oublions pas qu'il est Historien de l'art et qu'aucun Historien digne de ce nom ne défendrait sérieusement la théorie du prieuré de Sion qui est pour tous une grosse et mauvaise supercherie. Donc, Dan Brown est soit un pietre historien et investigateur, soit un manipulateur, soit un génie du marketing sans trop de moralité...

Voir l'article Wikipedia pour en savoir plus sur le prieuré de Sion

HOME    

Commenter cet article